L’eau que contient une installation de chauffage traditionnelle provient
du réseau sanitaire. Cette eau est vouée à subir des modifications chimiques
puisqu’elle n’est pas sensée être renouvelée.
En effet, elle circule en circuit fermé et peut rester dans une installation
plusieurs dizaines d’années.

Ces modifications chimiques sont les suivantes :

  • Désoxygénation.
  • Précipitation du calcium et du magnésium.
  • Enrichissement en métaux. L’érosion créée par la circulation
    de l’eau dans les conduites provoque une usure de la tuyauterie
    par fines particules qui sont emportées avec l’eau de chauffage.

Après toutes ces modifications chimiques, l’eau de chauffage peut devenir
acide, agressive et corrosive jusqu’à provoquer des perforations
de radiateurs, chaudières ou autres tuyauteries, mais également gripper
des vannes mélangeuses, pompes, etc…

vanne 3 voies.jpg
Vanne à 3 voies grippées

L’autre problématique que peut provoquer cette eau chargée de particules
se situe plus au niveau de hydraulique. Ces micropoussières de métaux
(cuivre, fer, zinc, aluminium, etc…) ont tendance à se déposer dans des
endroits à faible vitesse de circulation comme dans le chauffage au sol
par exemple ou dans le fond des radiateurs. Tout ça finit par
provoquer l’oclusion de tuyauterie, vannes ou autres organes et également
une perte de rendement de votre chauffage.

Particules feriques.jpg
Particules ferriques évacuées d’un chauffage de sol
particlues zoom.jpg
Ces particules de plus près

C’est pourquoi un ébouage d’installation est très utile, que cela soit
pour un simple entretien ou alors pour remédier à des problèmes
comme ceux précités.

Après avoir effectué un ébouage, le principe et d’injecter un produit
de traitement inhibiteur afin de faire monter le pH de l’eau, qui à la base
se situe aux alentours de 7.3, à 9.5 environ, cette valeur rend l’eau neutre
vis-à-vis de la tuyauterie.

Chaque installation est différente mais en principe, lorsque celle-ci
contient des radiateurs, nous procédons de la façon suivante :

  • Injection d’un produit lessivant dans l’installation qui se
    mélange à l’eau de chauffage existante, et faire qu’elle circule
    pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois.
  • Après cela, nettoyage complet de toute l’installation avec un
    système eau et air comprimé.
  • Remplissage avec de l’eau propre du réseau et traitement
    avec un produit protecteur contre la corrosion.

Pour une installation avec du chauffage de sol, nous procédons
comme suit :

  • Nettoyage de tous les serpentins de sol l’un après l’autre
    afin d’évacuer le plus possible de particules.
  • Injection d’un produit lessivant dans l’installation qui se
    mélange à l’eau de chauffage existante, et faire qu’elle circule
    pendanr plusieurs semaines voire plusieurs mois.
  • Après cela, nettoyage complet de toute l’installation avec un
    système eau et air comprimé.
  • Remplissage avec de l’eau propre du réseau et traitement
    avec un produit protecteur contre la corrosion.

Il est également possible et conseillé de traiter les installations neuves,
ceci par prévention.

Suite à un traitement d’une installation, il est conseillé de l’entretenir
annuellement par un contrôle qui comprend une analyse
de l’eau de chauffage, et un rajout de produit si néscessaire.

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez
nous contacter par mail à :

info@romisa.ch

Si vous désirez avoir une offre estimative, n’hésitez pas à remplir
le formulaire ci-dessous et à nous le renvoyer.

Demande doffre pour un ébouage.pdf

Comments are closed.